[#12] Introduction à la Grèce : Du Nord-Ouest au Péloponnèse.

C’est sans encombre que nous traversâmes la frontière nous ramenant à L’Union Européen. C’est pourtant des décors très similaires qui nous accueillirent sur les premières centaines de km : des montagnes, la mer, des troupeaux de chèvres et de moutons traversant à l’improviste et ces déchets qui jonchent le bas coté. Petite nouveauté dans le tableau, des châteaux-forts en ruine. Ils sont dans un état de conservation plus ou moins critique ; il faut beaucoup d’imagination pour reconstituer la vie qu’ils ont accueillis. Néanmoins, ils sont en libre accès et donne libre cours à notre fantaisie. Nous nous arrêterons dans un premier château puis à celui de Parga. Nous nous sentons l’âme de conquérants et nous amusons bien !

Nous passerons par « l’espace » d’escalade de Lichnos. Il y subsiste quelques points rouillés, l’oxydation va si vite en bord de mer, et un bon coin pour faire du bloc (dans le jargon cela signifie que tu ne vas pas très haut, généralement tu te protèges avec un « crash-pad », un matelas au sol, que nous n’avons pas emmené). Même si nous n’avons pas grimpé dans cette belle plage, elle nous aura permise de faire la connaissance de Saphia en VanCances (Van-Vacances) avec sa fille.

Et c’est avec joie qu’elle se joindra à nous pour le nouvel an. Au programme, retrouvailles avec les copains de « t’es où loulou », rencontré une première fois en Slovénie, puis en Croatie. Nous passerons la Saint Sylvestre avec d’autres Vanlifers, pour reprendre leur expression bien instagrammé : Ludivine et Sylvain, rencontrés dans les sources de Langarica, près de Permët, en Albanie. L’univers des van-totters d’hiver est bien petit, comme nous avons pu le constater avec plaisir. C’est que la Grèce est une destination prisée, bien au sud mais toujours en Europe.

C’est sur une belle plage que nous nous rejoignons. La fête à failli finir en noyade au vu de la mousson qui nous inondait. Forte heureusement Dionysos était de la partie et a sauvé la fête. Vers 21h, les copains Anaëlle et Rémy (et oui encore eux!) qui tentent de nous rejoindre sont bloqués à 30km de nous, seuls dans un petit village, sans le sou et sans distributeur dans les alentours. Avec notre seule bière au compteur, nous partons les chercher (secourir?). C’est qu’on les aime fort bien tout de même ! En chemin, on prendra en stop 5 kurdes Irakiens, heureux d’être pris en stop pour la première fois (à 5 en même temps, il faut déjà avoir un bon véhicule…). Ils cherchaient à rejoindre l’Allemagne, étonnamment, ils n’avaient aucun bagage, par contre leur téléphone semblaient performants. On ne voyage pas tous pour les mêmes raisons.

La soirée se déroule fort joyeusement, Nous sommes 5 vans, 8 adultes, 2 enfants. Quelle joie de commencer l’année en voyageant, dans un cadre idyllique et entouré de chouettes personnes.

La nouvelle année 2019 commence aussi par de l’escalade. Nous partons le jour même pour Varasova, l’un des stops mythiques de Grèce. Ce fut l’un des premiers à voir le jour, il est maintenant équipé de centaines de voies dont beaucoup en grande voie. C’est d’ailleurs ce que nous avons fait, nous avons récupéré un vieux topo de 1997, et sommes partis pour une voie en V+. Ça fait du bien de faire de l’escalade plaisir ^^.

Le temps devenant hostile nous ne sommes restés que peu, alors que le lieu invite à séjourner plus longuement. C’est vers Patras et le Péloponnèse que la suite de nos aventures continues.

Une réponse sur “[#12] Introduction à la Grèce : Du Nord-Ouest au Péloponnèse.”

  1. Alors là, je sais plus ….Je pensais que le texte était écrit par Athenais, mais quand je vois l’usage du passé simple, cela me rappelle Olivier, notamment quand à 4 ans, il parlait au passé simple, comme dans Yakari !
    Toujours avide de connaître la suite, espérant que vous aurez le temps de narrer tout jusqu’au retour.
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *