L’étape Indienne : Prendre la pose du lotus!

Triund

Depuis longtemps ce pays mystique m’attirait, tellement d’images, de récits de voyages, d’avis bien tranchés :« j’adooooooore l’Inde » mais aussi des « plus jamais! ». L’heure est venue pour moi de faire ce que je souhaite faire, ne plus avoir peur, je suis une grande de 30ans après tout. Et comme le yoga a pris place dans ma vie, ce sera un voyage à thème : découvrir la pratique du Yoga en Inde, pays fondateur de cet enseignement millénaire. Je donne quelques conseils sur les différents endroits où pratiquer le yoga dans le Nord de L’inde (voir ci-dessous).

Bienvenue à New Delhi. Il y a des arrivées dont on se souvient toute sa vie. Le premier avion avait pris du retard dû à la douce météo Bruxelloise, de ce fait j’ai vu le 2ème avion partir sous mes yeux après une course folle dans l’aéroport d’Istanbul, comme dans un film. Après quelques heures de patience, je reprends mon envol. Quelques heures plus tard, j’arrive bien à Delhi … mais pas mon sac ! C’est un bon test pour savoir ce qui est vraiment important ! C’est donc légère que je vis la sortie du métro, la découverte de la « vrai » Inde, bouillante, avec ses odeurs épicées dans l’air mais aussi celles d’égouts, de la foule innombrable, et des klaxons, beaucoup de klaxons…

New Delhi est une ville titanesque avec une vie débordante, très vite étouffante. Dans l’espoir que la compagnie aérienne retrouve mon sac, j’en profite pour visiter, on est début mai 2019 et il fait déjà plus de 40°. Old Delhi avec le Red fort, Chandi Chowk et son marché, le spices market… Qutard Minar : le plus grand minaret au monde et la tombe de l’empereur Humayun : premier grand mausolée de la dynastie Moghol qui a donné naissance à une architecture propre. Bref il y a du beau !

Pour ce voyage, je me suis servie de la plateforme de la bourse au coéquipier du Routard. Mon annonce a su donner envie à Coco de se joindre à moi pour son premier voyage. Ensuite Juliette s’est également jointe à nous. On restera 2 semaines ensemble avant que nos chemins ne se séparent (elles ne faisaient pas de yoga). C’est la liberté de partir avec des gens qu’on ne connait pas ! C’est donc à 3 que nous partons vers Rishikesh, capitale mondiale du yoga.

Rishikesh est un lieu de pèlerinage et de spiritualité pour de nombreux Hindous. Situé au pied du Gange, ce qui apporte un peu de fraîcheur et beaucoup de touristes Indiens et « Westerns » (occidentaux). Énormément de choix en terme de yoga, heureusement ma professeure de yoga à Bruxelles, Anne, une sexagénaire hors du commun, m’avait prodigué quelques conseils. Le plus important était de ne pas faire mon Teaching Training en Inde ! Une formation intensive d’un mois donne le sésame pour devenir professeure de yoga. Les TTC de 200 heures se trouvent partout, variant de 500 à 2000 euros. Peu de chose ne justifient un tel écart de prix et la qualité de l’enseignement est plus ou moins bonne. Je vais attendre d’être en Europe pour faire un enseignement complet d’un an. Néanmoins il y a beaucoup à apprendre du yoga en Inde et faire différentes classes est une bonne technique d’apprentissage.

A Rishikesh, je peux recommander :

  • Usha Devi, à Iyengarygo. Iyengar un peu dure pour les débutants. 500Roupies/ classe
  • Ashish, au green hotel, très bon cours. 200Roupies/classe
  • Surinder Swati
  • Omkarananda
  • et beaucoup d’autres encore… (mais en Mai il faisait déjà très chaud et je ne me suis pas attardée).

Il existe un ashram d’Osho proche de Rishikesh. C’est un endroit intéressant, bien se renseigner sur Osho avant. Tout un personnage à la parole « brillante » qui a su enrôler nombres jeunes à sa cause . Dortoirs sales à 800Roupies la nuit (cher).

Rishikesh est aussi un haut lieu de rafting. Un moment inoubliable que d’être dans le même bateau que des Indiens, autant dire que l’eau n’est pas leur milieu naturel. Nous avons clairement de la chance d’avoir appris à nager.

On continue l’aventure dans la Parvati valley, un ami Indien, Cherry nous a rejoint pour le trek de Kheer Ganga. 12Km, un peu de dénivelé. Je recommande à 10/10. Il se termine par un campement typiquement Indien, c’est dire pleins de tentes en pagaille toutes tenues par différents gérants. En haut : des sources d’eau chaude, bien chaude. Un endroit magique entouré par les montagnes au plus près des étoiles.

Passage par Manali dans l’envie de se rendre à Leh, dans le Ladakh. Malheureusement la route la plus haute du monde est encore sous 6m de neige, les 2jours de traversée avec 5 cols à plus de 5000m seront pour une prochaine fois. Vashisht est un petit village à 4km de là. On y trouve aussi des cours de yoga :

  • Shri Hari Gogashram : Guru très impressionnant. Que des Indiens. Cours très poussé dans une bonne ambiance. 300Roupies/classe
  • Sanyasi Yoga Ashram : beau lieu mais beaucoup de blabla inutile. Fumait pendant qu’il donnait cours. 300Roupies/classe
  • D’autres cours à Manali même mais je ne suis pas restée. J’ai profité des montagnes environnantes pour trekker. Le lac gelé à 4200m restera un moment fort du voyage.

J’attendrais encore un peu pour le Laddakh, dommage mais pas grave. L’Inde du Nord regorge de beaux endroits. Je pars pour Dharamsala. En chemin l’un des plus beaux spots de parapente au monde, ça vaut la peine de s’y jeter !

Dharamasala est la ville, un peu plus haut sur la montagne se trouve McLeod Gang qui est la ville d’accueil du Dalaïlama, que j’aurai la chance de rencontrer, ainsi que d’une forte communauté Tibétaine. On y trouve des Momos (sorte de dumpling) à profusion !!! Et au dessus nous trouvons Dharamkot et Bhagsu deux petits villages de montagnes trop pentues pour les bruyantes voitures Indiennes ! Paradis du Yoga et de la rando.

des momos!

A Dharamkot/ Bhagsu, je peux recommander :

  • Himalaya Iyengar Center avec Sharat Arora. Dispense des cours sur 5jours, 3h30/jours (5500Roupies). Très intéressantes techniques mais aussi très spécifiques. Il faut être prêt à passer 4h concentré sur ses pieds !
  • Mahi à Bhasgu, une valeur sûre. 300Roupies/classe
  • Alpesh, bon Iyengar mais le mec est très business. 300Roupies/classe
  • Shivamanda, avec Satya, cours sur le toit. 200Roupies/classe
  • Lotus Yoga, suit l’enseignement de Shivananda, un peu plus punchy que la classe de Satya. 200Roupies/classe
  • Shiva Center, j’ai essayé le yoga Nidra, intéressant. 300Roupies/classe

A Dharmakot/ Bhasgu, je déconseille :

  • Yoga with Raj, où comment se blesser. 300Roupies/classe
  • Shivam, le plus vieux cours de yoga de Bhagsu mais clairement pas le meilleur. « méditation » + hatha cours : 400Roupies

Pour la rando, il y a le Triund trek. Très beau et pas très dur. Et toute la région se marche avec joie. Les petits villages alentours valent le détour pour leur authenticité et leur artisanat abordable.

J’ai énormément aimé mon voyage en Inde, il m’aura changée en profondeur, tant suite au yoga qu’au rencontres (je n’ai pas parlé des copains mais quelle joie que leurs routes aient croisées la mienne!), des nouvelles expériences ou encore la découverte de la médecine Ayurvédique. Et encore je n’ai pas parlé de la nourriture! J’ai appris à méditer seule et a être un peu plus autonome dans ma pratique yogique. J’ai dépassé ma peur d’un voyage seule en Inde sans aucun encombre (ça se voit vite quand ils ont l’œil lubrique, il faut juste partir immédiatement). Ça m’a ouvert sur un nouveau monde possible, celui où je suis actrice de ma vie et suis pleinement consciente de mes choix. Je peux décider de ma vie et ce n’est pas le cas de bon nombre de personnes.

Incredible India !